Brésil

Petrobras paiera 853 millions de dollars d’amende pour des affaires de corruption

Dans le contexte d’un système de corruption au Brésil, le géant pétrolier a accepté de s’acquitter d’une amende de 853 millions de dollars d’amende auprès des autorités américaines et brésiliennes

Le géant pétrolier brésilien Petrobras a accepté de s’acquitter d’une amende de 853 millions de dollars (831 millions de francs) auprès des autorités américaines et brésiliennes dans le cadre de l’immense scandale de corruption au Brésil, a annoncé jeudi la justice américaine.

Les Etats-Unis avaient lancé une enquête pour des faits de corruption visant Petrobras «qui a facilité le paiement de pots-de-vin aux politiciens et aux partis politiques au Brésil», explique la justice dans un communiqué.

Les autorités brésiliennes recevront 80% de l’amende versée.

Lire aussi: Une banque suisse visée par une procédure pénale dans l’affaire Petrobras

«Des dirigeants de Petrobras haut placés, incluant des membres du comité de direction, ont facilité le paiement de pots-de-vin à des politiciens brésiliens et des partis politiques, puis ont truqué les comptes pour les faire échapper à la vigilance des investisseurs et des régulateurs», a expliqué Brian Benczkowski, le procureur général adjoint cité dans le communiqué.

Des dizaines de responsables politiques sous les verrous

L’entreprise brésilienne a reconnu avoir falsifié les comptes et a admis que «certains dirigeants ont failli dans le contrôle des comptes pour faciliter le versement de pots-de-vin».

Aucun grand parti politique n’a été épargné par le gigantesque scandale de corruption «Lava Jato» (Lavage express) qui a éclaté en 2014, autour de l’attribution des marchés publics du groupe étatique Petrobras.

L’enquête au Brésil a permis de mettre sous les verrous pour corruption des dizaines de responsables politiques de tous bords et de premier plan, y compris des gouverneurs d’Etats, ainsi que des hommes d’affaires très en vue.

Publicité