Omniprésents dans l’eau, les aliments et les sols, les PFAS sont synonymes d’un défi à la fois sanitaire et environnemental majeur. A titre d’exemple, l’année dernière, l’Agence allemande pour l’environnement a testé plus de 1000 enfants âgés de 3 à 17 ans et a trouvé des produits chimiques PFAS dans chacun d’entre eux.

Un enfant sur cinq présentait des concentrations si élevées que des dommages pour sa santé ne pouvaient plus être exclus. A notre avis, les réglementations toujours plus strictes à leur égard offrent des opportunités d’investissements dans le domaine des tests, de la surveillance de l’environnement et de la santé publique, ainsi que dans le nettoyage, la décontamination et l’assainissement des sites pollués.