D’ici au 22 janvier 2022, la Confédération recevra 8640 emballages du molnupiravir, un médicament contre le Covid-19 développé par le laboratoire américain Merck. Le contrat pour un montant gardé secret a été signé le 23 novembre dernier sur recommandation de la task force scientifique de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Mais il y a un hic. Les derniers essais cliniques de cet antiviral administré par voie orale aux patients à haut risque ont déçu. Il ne réduit que de 30% le risque d’hospitalisation lié au Covid-19, contre les 50% annoncés. Le molnupiravir a tout de même obtenu jeudi le feu vert de la Food and Drug Administration (FDA), l’agence américaine du médicament.