Start-up

Pharmalp lance un nouveau produit à base de plantes

La société valaisanne vise l'équilibre financier et un chiffre d'affaires de 1,4 million de francs l'année prochaine

Depuis sa création, la start-up valaisanne Pharmalp lance régulièrement de nouveaux produits sur le marché romand. Elle commercialise depuis le 1er octobre en pharmacies et en drogueries des pastilles à base de plantes alpines et de zinc, dénommées les Pastilles des Alpes, pour soulager les maux de gorges et renforcer les défenses naturelles.

En trois ans d’existence, la start-up qui figure dans le TOP100 2015, un classement honorifique qui dresse pour la cinquième année consécutive la liste des «cent meilleures jeunes pousses» de moins de cinq ans, a réussi à récolter 1,8 million de francs auprès de 62 actionnaires privés. «Un tiers d’entre eux sont des médecins et des pharmaciens», précise Philippe Meuwly, fondateur de l’entreprise. Cette jeune société de huit personnes double chaque année son chiffre d’affaires. «L’année prochaine, nous visons 1,4 million de francs et l’équilibre financier», prévoit  Philippe Meuwly, ancien directeur général adjoint d’OM Pharma.

Pharmalp, située dans le site technologique PhytoArk de Conthey (VS), et son partenaire Mediplant sélectionnent les plantes puis extraient et transforment les principes actifs. Le conditionnement du produit fini est confié à la Fondation Polyval.

Pharmalp lance ainsi son neuvième produit. «Nous avons déjà fabriqué 4500 boîtes et un deuxième lot de 12000 est déjà prévu avant la fin de l'année, précise Philippe Meuwly. Pour cette première série, nous avons commandé 80 kilos d’edelweiss, utilisé en médecine traditionnelle lors de bronchites et maux de gorges. Les Pastilles des Alpes contiennent également du sureau connu comme antiviral, des baies d’aronia aux vertus anti-oxydantes et du thym citronné aux propriétés antiseptiques. »

Pharmalp a démarré en 2013 avec la commercialisation de quatre produits qui concernent des souches spécifiques de probiotiques permettant de renforcer le système immunitaire, de  traiter les symptômes des allergies et de prévenir les troubles gastro-intestinaux. «Un autre de nos produits naturels , à base d’une spiruline particulièrement riche en fer cultivée en Equateur, permet d’augmenter le taux de ferritine de 85% en trois mois, sans effet secondaire. Nous en avons déjà vendu 17000 boîtes en Suisse romande», précise le directeur de l’entreprise qui vise désormais la Suisse alémanique. «Nous vendons aussi nos produits au Luxembourg et à Singapour. Face à des coûts réalisés majoritairement en francs suisses, il est toutefois difficile d’exporter nos produits», note Philippe Meuwly. La société qui cherche à lever une dernière tranche de financement de 150000 à 200000 francs prévoit encore de lancer trois nouveaux produits ces prochaines années.

Publicité