Une bouffée de soulagement pour Philip Morris, un désastre pour les milieux antitabac. Mardi, la Food and Drug Administration (FDA), l’organe de l’administration américaine qui autorise la mise sur le marché de médicaments et d’aliments, a reconnu le droit au géant du tabac de faire de la publicité pour son produit Iqos en invoquant une «réduction de l’exposition» des consommateurs à des substances nocives.

Lire aussi: Philip Morris veut convaincre que son avenir se fera sans cigarettes (01.10.18)