Caisses de pension

Philippe Doffey, de Retraites Populaires: «Encourageons la prévoyance des femmes»

Le directeur général de Retraites Populaires demande de ne pas relever l'âge de la retraite des femmes par crainte d'un échec populaire de l’accord trouvé entre les partenaires sociaux sur la réforme du 2e pilier

Philippe Doffey, directeur général de Retraites Populaires, un des plus grands spécialistes de la prévoyance en Suisse romande, insiste sur la nécessité d’offrir des conditions de travail attractives aux employés. Lui-même vient de prendre un congé sabbatique de deux mois, consacré en grande partie à des défis sportifs. Ce geste de l’entreprise est offert à tous les employés après quinze ans d’ancienneté. Philippe Doffey répond aux questions du Temps sur la dégradation des conditions-cadres dans la prévoyance et sur ses espoirs de rendement pour les prochaines années.

Le Temps: En 2017, avant le rejet du projet Berset, vous nous disiez qu’à l’entrée en retraite un revenu de remplacement correspondant à 60% du salaire restait valable. Est-ce encore vrai aujourd’hui?