L’effervescence qui anime les enchères horlogères depuis plus d’un an ne faiblit pas. Les traditionnelles ventes de novembre à Genève organisées entre vendredi et mercredi par les quatre grands acteurs du marché – Phillips Bacs & Russo, Christie’s, Antiquorum et Sotheby’s – ont totalisé 119 millions de francs, du jamais vu de mémoire de commissaire-priseur. A cela s’ajoute les 30 millions de la vente biennale Only Watch. S’agissant dans ce dernier cas d’une œuvre caritative (animée par Christie’s), où les mises sont assimilables à des donations, il n’en sera pas tenu compte dans la suite de cet article.