Ce n’est pas au Théâtre du Léman mais derrière leurs écrans que les passionnés de belles montres ont pu découvrir jeudi soir le palmarès du 20e Grand Prix d’horlogerie de Genève (GPHG). Les mesures sanitaires ont contraint les organisateurs à rediriger en ligne leur cérémonie pilotée une nouvelle fois par le comédien français Edouard Baer. Dix-neuf récompenses ont été attribuées, pour 84 garde-temps répartis en 14 catégories.