Incompréhension. Un sentiment partagé par de nombreux horlogers face à la multiplication des projets de salons pour 2021. Alors que la disparition de Baselworld laissait entrevoir la création d’un unique rendez-vous à Genève, c’est tout le contraire qui se produit. On dénombre aujourd’hui au moins cinq initiatives dispersées entre la Cité de Calvin, Lausanne ou encore Bâle, et aucune date ou aucun format précis n’est encore annoncé.

Pierre Jacques dirige la manufacture indépendante De Bethune, à Sainte-Croix (VD). Par le passé, la marque a participé à Baselworld, avant de quitter la foire en 2016 pour un hôtel adjacent. Elle avait prévu de revenir dans la Messe Basel cette année pour l’édition finalement annulée. De Bethune a aussi participé en 2016 au SIHH, organisé par la Fondation de la haute horlogerie (FHH), mais a décidé de se retirer de l’organisation genevoise pour tenir salon dans un hôtel les années suivantes.