Comment est-ce possible? Comment une entreprise de la taille d’EasyJet peut-elle se laisser voler des données de neuf millions de ses clients? Après l’annonce de ce piratage massif, mardi, par la compagnie aérienne à bas coût, les questions se multiplient sur la stratégie de la société britannique, qui devra certainement rendre des comptes, non seulement à ses clients, mais aussi aux autorités.