S’il est un négociant genevois en matières premières qui attire les regards, c’est bien Litasco. Près d’un tiers du pétrole, brut ou raffiné, commercialisé par la filiale de Lukoil est russe, or l’Union européenne et la Suisse ont mis l’or noir sous sanction à partir du mois de janvier. En 2023, le commerce de pétrole russe sera interdit dans les pays occidentaux.