Pour une bonne partie de la presse américaine, cela n’aurait pas dû être une big news. Le plan de relance de l’économie états-unienne, proposé par le Congrès il y a une semaine et ratifié dimanche par Donald Trump, aurait dû être accepté plus tôt, comme une lettre à la poste, tant les Américains ont besoin d’aide en ces temps de pandémie. Républicains et démocrates s’étaient mis d’accord après des mois de négociations. Il ne manquait plus que la griffe du président, attendue avant Noël.