crowdfunding

La plateforme de financement participatif Kickstarter débarque en Suisse

La plateforme américaine s’étend en Europe

Kickstarter débarqueen Suisse

Crowdfunding Le site s’étend en Europe

Kickstarter, la première et la plus grande structure de financement participatif, se déploie en Suisse afin de faciliter l’émergence de projets, qu’ils soient artistiques, technologiques ou gastronomiques. Basée à New York, Kickstarter s’étend depuis le début de l’année sur le Vieux Continent.

Après la Grande-Bretagne, l’Allemagne ou la France, elle a annoncé hier s’attaquer à l’Autriche, la Belgique, l’Italie, le Luxembourg et la Suisse. Les lanceurs de projets peuvent désormais lever des fonds ­depuis le site américain qui n’était auparavant pas ouvert aux résidents européens. Il concurrence ­directement les plateformes ­helvétiques Wemakeit.ch et ­Believeinyou.ch.

87 000 projets financés

Créée en 2009, Kickstarter permet à des créateurs d’obtenir des financements pour leurs projets auprès d’internautes, en promettant en échange une «récompense». Depuis ses débuts, plus de 8,8 millions de personnes se sont engagées à hauteur de 1,8 milliard de dollars pour financer plus de 87 000 projets créatifs. Si un projet n’atteint pas son objectif de financement, les contributeurs ne sont pas débités. Quant à Kickstarter, le site prend une commission de 5% pour chaque projet intégralement financé.

Publicité