On parle beaucoup de l’Inde, de la France, de l’Australie ou de l’Argentine. Certains citent aussi le Canada, les Etats-Unis, les pays baltes, souvent en off pour ne pas révéler des recettes maison à la concurrence. Les négociants suisses en céréales cherchent d’autres filières pour compenser les fermetures, totales en Ukraine et importantes en Russie. Ces deux pays, avant la guerre, vendaient 35% du blé exporté dans le monde, selon l’ONU.