C’est devenu un rituel. Depuis qu’elle a dépassé la trentaine, chaque matin Emilie* aligne ses trois ou quatre petites gélules colorées devant elle, puis les ingère avec son café. «Celle-ci contient un ensemble de vitamines B, ça c’est du calcium et de la vitamine D. Et cette gélule verte, c’est un mélange d’acide hyaluronique et de collagène pour la peau. Parfois, je prends aussi du magnésium et je fais quatre fois par année une cure de probiotiques», détaille-t-elle. Non pas pour combler une carence, mais pour conserver la santé et vieillir un peu moins vite, «et je ne tombe jamais malade!», insiste-t-elle. Une prise préventive qui a un coût, puisque ces petites gélules se vendent rarement moins de 30 francs la boîte. La trentenaire y consacre une cinquantaine de francs de son budget chaque mois.