Horlogerie

Pluie d’inscriptions à la biennale horlogère des Montagnes neuchâteloises

La manifestation qui célébrera les dix ans de l’inscription de La Chaux-de-Fonds et du Locle à l’Unesco travaille main dans la main avec les marques horlogères. Le public répond présent

Carton plein pour la Biennale du patrimoine horloger de La Chaux-de-Fonds. Annoncé mardi, le programme détaillé de cet événement visant à valoriser l’architecture des villes du haut du canton de Neuchâtel lors du premier week-end de novembre a suscité un tel engouement que, quelques heures après les inscriptions, certaines activités affichent déjà complet.

Au total, plus de 250 visites gratuites auront lieu à La Chaux-de-Fonds et au Locle. Pour cette édition spéciale marquant les dix ans de l’inscription de l’urbanisme horloger des deux villes à l’Unesco, de nouvelles marques horlogères comme Cartier, Jaquet Droz ou Audemars Piguet ont accepté de s’associer aux autorités. Corum, Breitling ou TAG Heuer vont également ouvrir leurs locaux aux curieux.

5000 visiteurs attendus

Au total, une cinquantaine de lieux, dont les musées d’horlogerie des deux villes ou des écoles qui forment aux métiers du monde horloger, pourront être visités lors de cette biennale. Plus de 5000 visiteurs sont attendus.

Au programme de la manifestation également: des discussions sur le patrimoine et l’économie ou sur la formation horlogère, un concert de Phanee de Pool le samedi 2 novembre à la salle de musique et des projections de feuilletons ou de séries liées à l’horlogerie. La 43e Bourse suisse de l’horlogerie – qui rencontre chaque année un succès important pour les initiés – se tiendra comme d’habitude au Musée international d’horlogerie le dimanche 3 novembre.

Le programme dans son intégralité est disponible ici.


Retrouvez tous nos articles consacrés à l’horlogerie

Publicité