Le top 300 mondial

Parmi les 300 plus grands fonds du monde – en la matière, c’est l’étude Towers Watson qui fait référence – il y a, fin 2013, 126 fonds américains, 26 fonds britanniques et 19 canadiens. Dix fonds suisses figurent dans ce classement mondial.

Le grand dominateur mondial est le fonds gouvernemental japonais, avec 1212,5 milliards de dollars d’actifs. Depuis 2002, ce fonds de pension public lié à la population vieillissante du Japon est le leader incontesté. Il précède le fonds gouvernemental norvégien (825 milliards), le National Pension Service de Corée du Sud (405 milliards), le Canada Pension Plan et le National Social Security de Chine.

En 2013, Towers Watson n’a repéré qu’un seul nouvel entrant dans le top 20: le fonds des enseignants texans, qui a détrôné le fonds de pension ATP danois, désormais 21e. Ce fonds danois précède les deux premiers fonds liés à des entreprises privées, soit Boeing et IBM.

Les trois plus grands fonds suisses se trouvent à la 92e place mondiale (Publica), à la 148e position (caisse du canton de Zurich) et à la 153e pour la caisse d’UBS.