Plusieurs certificats covid coexisteront-ils en Suisse? Ce qui semblait impensable il y a peu pourrait devenir réalité après l’annonce de ce week-end de la FMH et de PharmaSuisse. La faîtière qui représente plus de 42 000 médecins et celle regroupant plus de 1500 pharmacies veulent lancer leur propre certificat covid. Problème: l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) n’a pas retenu leur solution. Qu’à cela ne tienne, la FMH et PharmaSuisse pourraient tout de même aller de l’avant.

Le 22 avril, l’OFSP annonçait le choix des deux finalistes pour le certificat suisse: la solution des sociétés lausannoises ELCA et Sicpa, et celle de l’Office fédéral de l’informatique et de la télécommunication. Ce jour-là, la FMH et PharmaSuisse avaient manifesté leur insatisfaction dans un communiqué commun: les faîtières parlaient d’un «demi-pas» de la part des autorités, et avertissaient que «l’adhésion et la participation active des médecins et des pharmaciens à la solution globale des fournisseurs de prestations pour la fourniture des certificats covid est le facteur qui sera déterminant».