Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Magali Zuercher (à gauche) d’Urbaplan.
© David Marechal

Egalité

La PME Urbaplan primée pour sa mixité

L’entreprise lausannoise d’urbanisme a été récompensée lundi par le Cercle suisse des administratrices

En Suisse, les femmes restent sous-représentées dans les conseils d’administration et les instances dirigeantes. Afin de promouvoir la diversité, le Cercle suisse des administratrices (CSDA) attribue chaque année un prix à une entreprise en Suisse romande dont le conseil d’administration est composé à hauteur de 25% par des femmes et qui adopte une politique en faveur de leur représentation dans les postes de cadres et de dirigeants. Le prix 2018 a été attribué, lundi, à la société Urbaplan, qui compte deux femmes sur sept membres du conseil d’administration. Ce dernier inclut aussi une déléguée du personnel.

L'an dernier: La BCGE, figure d’exemple face à la mixité

Cette PME lausannoise d’environ 70 personnes – architectes, géographes, urbanistes et ingénieurs – a été fondée en 1966. Dès sa création, Urbaplan a mis en place des horaires libres, des possibilités de télétravail et de temps partiel, des congés pour adoption, un congé maternité, à l’époque où il n’existait pas légalement, ainsi qu’un deuxième pilier antérieur à 1985. «Beaucoup d’avancées et d’aménagements semblent tout à fait normaux, alors qu’il y a quelques années ils devaient encore faire l’objet de combats», confirme François Laurent, le président du conseil d’administration d’Urbaplan.

Directrice à temps partiel

La directrice d’Urbaplan et administratrice associée, Magali Zuercher, travaille elle aussi à temps partiel, comme un tiers du personnel. «Dans notre entreprise, le temps partiel concerne aussi bien les hommes que les femmes», explique-t-elle. Grâce à ses différents mandats, obtenus principalement auprès des collectivités publiques, Urbaplan réalise un chiffre d’affaires annuel de 10,6 millions de francs.

La Société Coopérative Migros Vaud – pour son pourcentage de femmes cadres supérieur à 40% – ainsi que la Fondation Les Perce-Neige – pour sa politique d’égalité salariale – figurent également parmi les finalistes du prix du CSDA.

Lors des éditions précédentes, le CSDA avait récompensé le groupe Saint-Paul, Skyguide, et la Banque Cantonale de Genève (BCGE).

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)