En Suisse, l’agriculture a un mandat constitutionnel. Elle est censée approvisionner la population en nourriture tout en préservant les bases essentielles de notre existence et en entretenant le paysage rural.

Les exploitations agricoles reçoivent pour cela des milliards de subventions, qui comptent parmi les plus élevées du monde. En contrepartie, la Constitution stipule que la production doit être «en accord avec la nature et respectueuse de l’environnement et des animaux» et protège l’environnement des dommages causés par l’utilisation excessive de pesticides et d’engrais.