Mon téléphone est-il sûr? Cette question, les 2,8 millions de Lituaniens se la sont posée cette semaine. Mercredi, les autorités de cet Etat balte ont émis un avertissement sans précédent en Europe: les téléphones chinois posent de gros problèmes de sécurité, appelant même les habitants à se débarrasser au plus vite de ces appareils. Cet appel, qui pourrait à terme avoir des conséquences en Suisse, s’inscrit dans un contexte géopolitique complexe. Et si les fabricants chinois sont montrés du doigt, leurs homologues américains subissent eux aussi des critiques.