C’est un vrai casse-tête pour les entreprises: la société civile s’attend à ce qu’elles s’impliquent dans les grands problèmes de notre temps, comme le défi climatique ou la sécurité nationale, mais elles ne doivent pas faire de politique. Pourtant le populisme n’hésite plus à politiser le débat économique.

Donald Trump tweetait récemment: «Par la présente, nous ordonnons aux grandes compagnies américaines de commencer immédiatement à chercher des alternatives à la Chine et de rapatrier leurs sociétés aux Etats Unis…»