Robert Koopman, chef économiste de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), s’apprête à quitter ses fonctions. L’Américain rejoindra trois autres chefs de division qui ont également annoncé leur départ. L’annonce de son départ coïncide avec le démarrage d’un plan de restructuration de l’institution, basée à Genève. Comme révélé lundi dans Le Temps, la directrice Ngozi Okonjo-Iweala en a dévoilé mardi les contours à ses collaborateurs réunis en format hybride – en présentiel et en mode virtuel.