Souhaitant se recentrer sur sa propre activité de base, La Poste vend sa filiale de partage de vélos PubliBike à trois partenaires spécialistes de la branche. Le montant de la transaction n’est pas dévoilé. Les plus de 30 employés conservent leur emploi. Les nouveaux propriétaires sont l’actuel CEO de PubliBike Markus Bacher, le spécialiste des cycles Thomas Binggeli et l’entrepreneur en informatique Guido Honegger, indique lundi La Poste dans un communiqué. Les trois investisseurs suisses se réjouissent de cet achat et de passer à une nouvelle phase de développement, écrivent-ils dans un communiqué séparé.

L’entreprise PubliBike devra effectuer d’importants investissements au niveau de la numérisation et de l’infrastructure pour continuer à s’affirmer «avec succès» sur le marché, estime La Poste. Elle a cherché des acheteurs «forts et compétents dans leur domaine de spécialisation, qui sauront préparer l’entreprise pour l’avenir».

Présence dans 35 communes suisses

Markus Bacher, 48 ans, dirige PubliBike depuis deux ans et reste CEO. Cet économiste d’entreprise et informaticien bernois a travaillé pendant 30 ans pour La Poste. Thomas Binggeli, 48 ans, est le fondateur et directeur de la marque Thömus, lancée en 1998. Le Bernois a été pendant quelques années CEO puis président du Conseil d’administration de la société productrice de vélos BMC Switzerland. Guido Honegger, 55 ans, a créé plusieurs entreprises Internet. Le Zurichois est le fondateur et CEO de Nexphone et Tracker.ch depuis 2010.

Paraphée le 21 janvier, la vente doit être conclue dès que possible. «Les parties ont convenu de ne pas divulguer le montant de la transaction», écrit La Poste. La marque PubliBike est maintenue et continuera de gérer les huit réseaux de partage de vélos existants. PubliBike a été créée en 2011 par CarPostal, en collaboration avec les CFF et Rent a bike.

Lire également: L’affaire CarPostal rejaillit sur sa filiale PubliBike

Devenue une société anonyme dès 2014, elle a été une filiale de CarPostal jusqu’à 2020, avant de devenir une filiale de La Poste à 100%. L’entreprise, qui a son siège à Berne, fait partie de l’offre de mobilité dans 35 communes suisses. Avec près de 620 stations et plus de 5300 vélos, elle compte quelque 190’000 utilisateurs.