Banque

PostFinance va supprimer jusqu’à 500 postes d’ici fin 2020

La filiale bancaire de La Poste espère ainsi contrer l’érosion de ses marges. Deux tiers des suppressions d’emplois seront absorbées par la fluctuation naturelle et une procédure de consultation a été mise en œuvre

PostFinance compte supprimer jusqu’à 500 emplois à plein temps d’ici fin 2020. La banque a lancé plusieurs mesures dans différents secteurs d’activité pour contrer l’érosion des marges et le recul des recettes qui en découle.

Deux tiers des suppressions seront absorbées par la fluctuation naturelle, indique mardi le bras financier du géant jaune dans un communiqué. Une procédure de consultation est mise en œuvre.

Décision définitive en août

Les collaborateurs concernés peuvent soumettre des propositions sur la manière d’éviter d’éventuels licenciements, de limiter leur nombre ou d’atténuer leurs conséquences, explique PostFinance. Le comité directeur du groupe statuera définitivement en août. De nouveaux postes seront créés dans le même temps, souligne en outre le communiqué.

Cette restructuration doit permettre à PostFinance de gagner en efficacité, d’exploiter les potentiels d’économies de manière ciblée et de réduire les coûts.

Lire aussi: Une motion veut ouvrir aux Suisses de l’étranger l’accès à PostFinance

Publicité