Kathryn Keneally, la responsable des affaires fiscales au sein du Département américain de la justice, a annoncé mardi soir dans un communiqué qu’elle quitterait ses fonctions jeudi 5 juin.

Agée de 56 ans, cette dernière avait piloté toute la procédure menée à l’encontre de Credit Suisse, accusée d’avoir favorisé l’évasion fiscale à large échelle aux Etats-Unis. La banque a dû accepter le paiement de 2,6 milliards de pénalités il y a dix jours.

Cette ancienne avocate du cabinet Fulbright & Jaworski a également chapeauté le programme d’amnistie imposé depuis août 2013 par l’administration américaine à une centaine de banques helvétiques.

En poste depuis avril 2012, Kathryn Keneally avait en outre dirigé la procédure à l’encontre de la banque Wegelin. La haute fonctionnaire n’a pas précisé quelle serait sa prochaine fonction.

«J’ai l’impression d’avoir accompli beaucoup de choses, c’est maintenant l’heure de rentrer chez moi, à New York», a-t-elle déclaré mardi soir à l’agence Bloomberg.