C’est un modèle qui fleure le bazar arabe aux épices. Si ce n’est que PrivateDeal a transposé le principe du marchandage à la réservation hôtelière en ligne. C’est en effet avec des algorithmes que le touriste va dialoguer pour fixer le prix de la chambre qu’il convoite.

En annonçant jeudi, dans un communiqué, avoir conclu un contrat avec la société britannique HotelREZ, la start-up basée dans le village de l’innovation de l’Ecole hôtelière de Lausanne, a franchi un cap symbolique important. Ce nouveau client dessert 1500 hôtels indépendants répartis dans une centaine de pays. Au Royaume-Uni, mais aussi dans le reste de l’Europe.