Swatch Group enregistre la première perte semestrielle de son histoire. Le conglomérat a vu son chiffre d’affaires diminuer de 46,1% (43,4% à taux de change constant) par rapport au premier semestre de 2019, pour atteindre 2,197 milliards. Le résultat opérationnel s’inscrit à -327 millions contre +547 millions un an plus tôt, tandis que la perte nette est de 308 millions contre un bénéfice net de 415 millions au premier semestre 2019. Les liquidités du groupe se montent à 944 millions, en hausse annuelle de 29%.

Cette chute qualifiée de massive dans un communiqué publié mardi par le groupe «est liée aux fermetures décrétées par les autorités de jusqu’à 80% par moments des canaux de distribution au niveau mondial». En conséquence, «la production de montres, de bijoux et de composants a été réduite à un minimum et le chômage partiel a été demandé pour une part considérable des effectifs». Swatch Group annonce aussi avoir accéléré la rationalisation de son réseau de vente engagée lors de l’exercice précédent.