Cuba

Premières poursuites américaines contre des entreprises européennes

Le gouvernement cubain a confisqué des propriétés et des entreprises étrangères au début de la Révolution. Des citoyens cubano-américains engagent désormais des poursuites judiciaires devant les tribunaux des Etats-unis contre des firmes faisant affaire à Cuba. Des sociétés suisses sont menacées

Sale temps pour les groupes Melia et Blau à Cuba! Les spécialistes espagnols des stations balnéaires sur les plages paradisiaques de l’île communiste sont les premières victimes de l’entrée en vigueur, ce 2 mai, du chapitre III de la loi américaine Helms-Burton. En vertu de ce dernier, les citoyens des Etats-Unis peuvent désormais poursuivre devant leurs cours de justice des sociétés cubaines ou des entreprises étrangères en affaires avec La Havane. La condition? Que les demandeurs réclament des biens ou des terrains leur ayant appartenu avant l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro et que ces biens aient été confisqués au début de la Révolution par le régime communiste.

Lire aussi: Cuba au temps des assiettes vides