«Je ne suis pas un scientifique.» La réponse de David Malpass, le directeur de la Banque mondiale, à une accusation de l’ancien vice-président américain Al Gore le qualifiant de «climatosceptique», a causé une levée de boucliers internationale, rapporte jeudi le New York Times.