Revenus et commandes de Schindler n’ont que peu baissé au premier semestre, au regard de l’ampleur de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques. Avec un chiffre d’affaires de près de 5 milliards de francs (-8,7% sur un an) et des entrées de commandes de 5,4 milliards (-12,1%), le spécialiste lucernois des ascenseurs et escaliers roulants a même battu les attentes du marché, relève Bernd Pomrehn, analyste chez Vontobel. A la fin de juin, le carnet d’ordres s’est inscrit à 8,9 milliards de francs, en recul de 3%, annonçait le groupe vendredi dans un communiqué.

Lire également: Pour les entreprises suisses, le brouillard pour seul horizon