Qui a travaillé toute sa vie mérite une bonne rente: notre Constitution le prévoit depuis près de cinquante ans. Elle promet que les prestations de l’AVS doivent assurer les besoins vitaux, tandis que les prestations de la prévoyance professionnelle permettent, en complément, la poursuite du niveau de vie antérieur de façon adéquate.

Ces objectifs constitutionnels forts sont en contradiction choquante avec les rentes réellement versées. En effet, la rente moyenne des personnes ayant pris leur retraite en 2018 était de 3449 francs par mois (rentes AVS et LPP combinées). La rente moyenne ne représente donc qu’un peu plus de la moitié du salaire médian gagné par ces mêmes personnes avant la retraite.