Chaque mois, un expert cerne l'évolution des prix sur un marché particulier: aujourd'hui, Guy Rouvinez, directeur du Bureau d'estimation de bâtiments, à Sion, sur le prix des appartements dans la plaine du canton.

Le marché valaisan connaît une pénurie marquée de grands appartements, tant au niveau de la location que de la vente. Durant plusieurs années très peu de nouveaux logements ont été construits. Mais depuis l'année passée, les grues ont ressurgi. Les premiers appartements sont sur le marché et trouvent actuellement facilement preneur.

Les prix, qui étaient restés très bas durant la phase de déprime, ont augmenté dans le Valais central d'environ 10% par rapport au point le plus bas, il y a quatre ans. Dans le Haut et le Bas-Valais cette augmentation est moins marquée.

Actuellement on constate peu d'écarts de prix entre les différentes régions. Le prix de vente moyen au mètre carré d'un appartement standard se situe aux environs de 3300 francs à Monthey, il monte à 3600 francs à Sion et se situe à 3400 francs dans le Haut-Valais. Il existe cependant de fortes disparités entre villes et villages.

Les prix descendent rapidement aux alentours de 2500 à 2700 francs hors agglomérations. Les prix des appartements de 10 ans d'âge ont augmenté ces dernières années plus rapidement que ceux des logements neufs. Le manque d'objets sur le marché et des taux hypothécaires bas ont favorisé cette évolution. Le prix des terrains est reparti à la hausse. Les coûts de construction sont également dans une tendance haussière, plus marquée dans le domaine du gros œuvre. Ces considérations nous laissent penser que les prix vont continuer leur progression cette année, mais toujours de manière mesurée. On ne peut de loin pas parler de surchauffe, mais plutôt de rééquilibrage du marché.