Les cours du blé ont repris l’ascenseur cette semaine. Le boisseau à la bourse de Chicago, l’étendard mondial pour cette céréale, s’échangeait mardi à 810 dollars, contre 650 un an plus tôt et à Rouen, un port de référence en Europe, la tonne de blé valait 274 euros. Un an plus tôt, elle s’échangeait à 240 euros.