Les prix de l’immobilier ne cessent de progresser. Les banques centrales, y compris la BNS, s’inquiètent. Mais les investisseurs ignorent les avertissements. Les hôtels échappent à la tendance haussière de la branche et, dans les Alpes et dans plusieurs villes, les objets à vendre se multiplient.