Cette semaine, Le Temps vous emmène sur la piste du sucre, denrée plaisir, désir coupable, valeur industrielle et monnaie d'échange.

Suspense dans le monde du sucre. Cette denrée issue de betteraves ou de canne à sucre suscite des sueurs froides parmi ses producteurs et ses négociants, car son prix est volatil. On est loin, avec elle, du débat sur l’éventualité d’un supercycle – une hausse prolongée des cours – qui fait couler l’encre dans les métaux et les denrées agricoles. Mais une tendance haussière, porteuse d’espoir, se dessine tout de même.