1938: Marc Rich naît à Anvers dans une famille juive qui émigrera aux Etats-Unis pendant la guerre.

1973: Il claque la porte du négociant Philipps Brothers après s'être fait refuser un bonus de plusieurs millions de dollars. Il fonde sa propre entreprise, Marc Rich & Co, et invente le «spot trading», achat de pétrole à très court terme.

1979: Lors du deuxième choc pétrolier, il fait son premier milliard. Sa technique, développée sur les marchés de l'étain et de l'aluminium, est simple et très risquée: il investit énormément lorsque les prix sont bas, pour briser les reins de la concurrence et construire une position dominante qui lui rapporte d'énormes bénéfices lorsque les cours remontent.

1983: Il s'exile en Suisse pour échapper à la prison, dont il est menacé aux Etats-Unis pour fraude sur les prix contrôlés du pétrole, évasion fiscale et commerce avec l'Iran. A plusieurs reprises, le FBI lui tend des pièges pour le capturer, en Finlande, en Allemagne et en Grande-Bretagne. Marc Rich réussit toujours à s'échapper.

1992: A la suite d'un conflit social à l'usine d'aluminium de Ravenswood, aux Etats-Unis, Marc Rich licencie son second, Willy Strothotte. La révolte de ses propres employés le force à abandonner les rênes de son entreprise, qui sera rebaptisée Glencore. Il refondera Marc Rich & Co en 1996.

2001: Marc Rich est gracié par Bill Clinton.