Une stratégie alpha portable revient à isoler une surperformance (l'alpha) générée activement dans une classe d'actifs et la «transporter» vers une autre classe d'actifs. En d'autres termes, c'est une stratégie qui consiste à séparer le rendement produit par le gérant (alpha) du rendement obtenu par le marché (bêta). La source d'alpha provient généralement d'un investissement dans un hedge fund ou un fonds de hedge funds. Cette stratégie est devenue populaire aux Etats-Unis notamment parmi les investisseurs institutionnels.

• Qu'est ce que l'alpha portable?

Dans une approche traditionnelle, le bêta (rendement généré par le marché) et l'alpha (rendement généré au-delà du bêta grâce aux talents du gérant) proviennent d'un seul et même gérant et d'une seule et même stratégie. Dans ce cas, la probabilité de créer de l'alpha est limitée par le choix initial d'une classe d'actifs à gérer et par le fait qu'une majorité des marchés soient (déjà) relativement efficients. A titre d'exemple, un gérant dont l'indice de référence est le SMI n'aura pas le droit d'accéder à des rendements (alpha) en dehors de son mandat initial. Dans une approche d'alpha portable, le bêta et l'alpha proviennent en revanche tous deux de sources différentes. Le bêta provient d'une exposition synthétique à un indice de référence (actions, obligations ou commodités) via l'utilisation de swaps ou de futures. En revanche, l'alpha provient généralement d'un hedge fund ou d'un fonds de hedge funds. La faible corrélation du bêta et de l'alpha permet d'obtenir un profil de rendement/risque supérieur. Il est ainsi possible de transporter une source d'alpha sur un benchmark bêta quel qu'il soit. La logique de l'alpha portable réside dans le fait que l'alpha généré par un hedge fonds devrait être supérieur à l'alpha généré par un fonds long-only, le premier ayant accès à une palette d'opportunités de trading beaucoup plus vaste. La difficulté principale consiste à sélectionner une source d'alpha de qualité (capacité limitée parmi les meilleurs hedge funds et liquidité restreinte).

• Comment fonctionne la stratégie?

Imaginons un fonds de pension avec un mandat de gestion de CHF 100 millions et dont l'indice de référence est le SMI. Le fonds souhaite diversifier l'alpha généré par son gérant, car ce dernier est hautement corrélé à l'indice SMI. Pour cela, l'implantation de la stratégie se déroulera en deux étapes: premièrement, le client transférera ses positions actives en positions passives via un swap avec une banque d'investissement pour un notionnel de CHF 100 millions. En échange d'un taux flottant (CHF libor) plus spread, le client recevra la performance positive du SMI. L'avantage d'une exposition synthétique est qu'elle ne requiert qu'un minimum de cash payé upfront (dans notre exemple environ CHF 3 millions). Dans un second temps, le client investira le solde du cash (CHF 97 millions provenant de la vente des positions actives) dans des positions de hedge fonds ou fonds de hedge fonds. La banque d'investissement utilisera ensuite ces positions comme collatéral pour l'exposition au bêta du client. Le client sera ainsi dispensé de verser un collatéral supplémentaire en cash. Avec une stratégie alpha portable, le client aura accès à la fois à une exposition au SMI passive et efficiente en termes de coûts et à une source d'alpha diversifiée via une exposition en hedge fonds ou en fonds de hedge fonds. Le résultat est un profil de rendement/risque supérieur et une meilleure maîtrise des coûts (faibles coûts d'exposition au bêta grâce à une exposition synthétique et frais de gestion perçus uniquement sur l'alpha généré par le gérant). Pour les clients institutionnels non autorisés à traiter des swaps, la même structure peut être répliquée via un certificat émis par la banque d'investissement.

• A qui est destiné l'alpha portable?

Une stratégie alpha portable peut attirer une large catégorie d'investisseurs institutionnels qui souhaiteraient extraire l'alpha d'une classe d'actifs à haut potentiel (ex. hedge funds, small caps ou marchés émergents) et le transporter sur des classes d'actifs à potentiel plus faible (ex. indice SMI, actions US). Un autre avantage de l'alpha portable est la possibilité d'accéder à de l'alpha sans apport de fonds supplémentaires grâce à une exposition synthétique au bêta (laquelle ne requiert presque pas de cash payé upfront).