Economie

Produits structurés. Opportunités dans les marchés émergents avec les structurés

L'économie mondiale change. Depuis quelques années, l'essor des marchés

L'économie mondiale change. Depuis quelques années, l'essor des marchés dits émergents (»emerging markets») est un moteur de croissance mondial important. On attribue surtout aux quatre nouveaux pays industrialisés, le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine (souvent appelés les Etats «BRIC») le potentiel de pouvoir dépasser dans quelques décennies déjà l'économie des Etats industrialisés. Selon une étude de notre maison, cela pourrait déjà être le cas en 2039 pour les pays du G6. Déjà entre 2000 et 2005, les BRIC ont contribué, avec un pourcentage de 28%, d'une manière significative à la croissance économique mondiale. Si on fait la comparaison avec l'année 2001, la part au commerce mondial de ces Etats s'est presque doublée, pour atteindre environ 15%.

Or, il ne faut pas négliger les risques potentiels: dans ces pays, une infrastructure insuffisante, une instabilité politique, un bas niveau d'éducation de la population, le déficit de l'Etat et la corruption ne font pas encore partie du passé.

Mais aussi, quand ils veulent réaliser des stratégies d'investissement, les investisseurs doivent répondre à des questions inhabituelles - est-ce qu'il y a un indice d'actions liquide? Par exemple, la plupart des indices de l'Europe de l'Est sont cotés à la Bourse de Vienne, mais il faut souligner qu'il n'y a pas encore un benchmark pour les Etats baltes. Si on rassemble tous ces facteurs, il est évident que la diversification peut être un élément positif, mais également une protection prononcée du capital. En effet, l'investisseur présente une aversion au risque notable. Or, comme les marchés mêmes, le développement de produits respectifs est très dynamique et en mouvement permanent - ce qui correspond tout à fait au caractère des BRIC!

Publicité