A côté des versements obligatoires effectués pour le 1er (AVS) et 2e pilier (LPP), le 3e pilier est, lui, facultatif. Cette épargne peut être constituée soit sous la forme de prévoyance liée (3a) ou libre (3b).

Principal avantage des comptes de prévoyance 3a: leur attrait sur le plan fiscal. Les versements annuels effectués sur un compte de prévoyance liée 3a peuvent en effet être déduits du revenu imposable à hauteur de 6365 francs (pour les salariés qui cotisent également pour le 2e pilier) ou jusqu'à un montant maximal de 31 824 francs (pour les contribuables indépendants sans 2e pilier).

Pour pouvoir être déduit du revenu imposable, le montant doit toutefois impérativement être versé avant fin décembre. L'épargne 3a peut être retirée, au plus tôt, cinq ans avant l'âge officiel de son départ à la retraite. Par comparaison, l'épargne placée sur un compte de 3e pilier 3b, qui n'est pas avantagée fiscalement peut, elle, être retirée à tout moment.

Les montants versés sur un compte de prévoyance 3a peuvent être investis de différentes manières: sous la forme d'un compte d'épargne 3a, rémunéré avec un taux d'intérêt fixe (voir tableau), ou à l'aide d'un fonds de placement spécialement conçu à cet effet, dont la performance est variable. Celle-ci dépend beaucoup de la part en actions investie par le fonds, soit un maximum de 50% selon la loi.

Entre comptes d'épargne et fonds de placement destinés à la prévoyance 3a, que choisir? Roland Bron, responsable pour la Suisse romande chez VZ, recommande l'option du compte d'épargne pour les investisseurs sensibles au risque ou ceux dont l'horizon d'investissement est inférieur à cinq ans. En revanche, les épargnants qui placent de l'argent pour plus de cinq ans privilégieront les fonds de placement. «Il faut être prêt à supporter de plus grandes fluctuations, mais les rendements sont plus attrayants sur le long terme avec les fonds de placement», indique Roland Bron. Par ailleurs, il est toujours possible dans le cadre de la prévoyance 3a de transférer ultérieurement l'argent déposé sur un fonds de placement vers un compte d'épargne.