Numérisation

Le programme de la Journée du digital se précise

Organisée le 21 novembre, la manifestation tentera de sensibiliser la population suisse aux défis de la numérisation, au travers de plus de 80 événements gratuits

La numérisation est plus que jamais sur toutes les lèvres. La première Journée suisse du digital se déroulera le 21 novembre prochain, avec le soutien de la présidente de la Confédération, Doris Leuthard, et des conseillers fédéraux Johann Schneider-Ammann et Alain Berset. Son programme a été présenté jeudi en conférence de presse, à Zurich.

Cette initiative, portée à l’échelle nationale par l’organisation Digitalswitzerland et soutenue par une quarantaine d’entreprises partenaires – ABB, Coop, Credit Suisse, PwC, Ringier (copropriétaire du Temps), entre autres –, se déploiera principalement depuis la gare de Zurich, Genève, Lugano et Coire.

Nombreuses thématiques abordées

Plus de 80 événements gratuits seront organisés sur l’ensemble du territoire suisse par les organismes participants, afin de sensibiliser la population aux défis futurs de la numérisation et des technologies 4.0. De nombreuses thématiques seront abordées, parmi lesquelles la mobilité, les médias, la formation, le monde du travail, la santé…

Le public romand pourra notamment visiter des centres de tri postal et découvrir les nouvelles applications numériques mises en place par La Poste, expérimenter la réalité virtuelle grâce à la RTS ou encore explorer en trente minutes toutes les fonctionnalités des smartphones grâce à Swisscom.

Lire aussi: Digitalswitzerland nomme un responsable et un président en Suisse romande

La Journée du digital n’est pas un événement organisé simplement pour se donner bonne conscience

Dans un communiqué de presse publié jeudi, Marc Walder, fondateur de Digitalswitzerland et directeur général de Ringier, s’est félicité de l’initiative: «La Journée du digital n’est pas un événement organisé simplement pour se donner bonne conscience. C’est une manifestation qui montre les chances énormes que la numérisation nous offre. Elle fait comprendre clairement aux habitants de notre pays qu’ils sont actuellement les témoins d’une époque historique, et que la Suisse offre de remarquables conditions pour un tel développement.»

Lire aussi: Sébastien Kulling, de Digitalswitzerland: «La numérisation réduit le gaspillage»

Publicité