Entreprise

Le projet GenY, ou la libération de l’appétence pour défier le futur

OPINION. Audemars Piguet a lancé un projet novateur: impliquer les plus jeunes de son organisation dans ses réflexions stratégiques pour bousculer les idées reçues

Nombreux sont ceux qui en parlent, mais certains prennent le risque de le faire: impliquer les plus jeunes de leur organisation dans leurs réflexions stratégiques. C’est la magnifique expérience vécue par l’horloger le plus prestigieux de la vallée de Joux. Pour bousculer les idées reçues et enrichir les réflexions liées aux perspectives de la marque, dans le contexte de l’intense évolution que nous connaissons, Audemars Piguet a lancé ce projet tout à fait novateur. La manière de consommer des produits de luxe va profondément changer ces prochaines années et qui mieux que les nouvelles générations pour imaginer les relations avec les clients de demain?

La marque a donc décidé de proposer à ses jeunes collaboratrices et collaborateurs de la génération Y, les «GenY» âgés de 20 à 30 ans, de participer à un groupe de réflexion qui travaillera pendant une petite année, après un boot camp de deux jours et à raison d’un jour par semaine, à imaginer son futur. La première étape du projet entrepris l’an passé a été de sélectionner une équipe de foot de 11 participants parmi les 150 collaboratrices et collaborateurs de cette classe d’âge travaillant dans les différentes entités du groupe en Suisse.