Emploi

La proposition «gagnant-gagnant» des employés de plus de 50 ans

CHRONIQUE. Notre chroniqueur démonte les clichés qui collent aux employés de plus de 50 ans et montre comment les entreprises innovantes renforcent leur vivier de talents en les intégrant avec succès

En matière de recrutement, les employeurs avertis savent que l’âge n’est pas un critère. Les entreprises innovantes recherchent des collaborateurs talentueux. Dans un contexte de marché du travail tendu, elles renforcent leur vivier de talents en s’attachant les services d’employés disposant d’une expérience confirmée. A l’autre extrémité, idées et pratiques obsolètes empêchent de bénéficier de ces situations pourtant «gagnant-gagnant». Les dernières études de PageGroup défont les mythes entourant les employés de plus de 50 ans et montrent comment les intégrer avec succès via différentes alternatives d’emploi – intérim, temporaire et permanent.

Les candidats de plus de 50 ans ouverts aux postes intérims et temporaires

Selon le dernier indice de confiance de l’emploi PageGroup (3e trimestre 2019), les chercheurs d’emploi de plus de 50 ans sont les plus ouverts aux opportunités d’emplois en intérim ou temporaires: 80% d’entre eux sont prêts à l’envisager, contre 77% des candidats de moins de 30 ans et 67% des 30-49 ans en recherche active. La réalité est que nombre d’employés de plus de 50 ans sont dans une phase de vie où il est moins compliqué de travailler en intérim. En effet, à cet âge, rembourser un crédit ou subvenir aux besoins familiaux ne sont plus des enjeux majeurs, tout comme la recherche de stabilité. Aussi, la bonne nouvelle est que ce type de recrutement temporaire peut également déboucher sur un poste fixe.