Le Conseil fédéral a récemment fixé au 13 juin la date à laquelle le peuple et les cantons seront invités à se prononcer sur les deux initiatives agricoles annoncées. Le public va donc beaucoup parler de protection végétale dans les mois à venir.

D’ores et déjà une évidence s’impose: les associations environnementales et les partis de gauche condamnent in globo l’utilisation des pesticides, considérant plus ou moins comme des délinquants écologiques les personnes y recourant et assimilant ces produits à du poison.