L’opération proposée «représente une opportunité unique et stratégiquement convaincante pour Prudential», a indiqué le premier assureur britannique. La cotation de l’action Prudential a été suspendue dans l’attente de la publication d’un communiqué.

Des sources ont rapporté dimanche qu’AIG allait vendre sa filiale asiatique d’assurance-vie American International Assurance (AIA) à Prudential pour environ 35,5 milliards de dollars.

Le conseil d’administration d’AIG aurait approuvé la vente d’AIA au premier assureur britannique et les deux parties finalisent les termes de l’accord et les modalités du financement de la transaction, ont précisé les sources.

L’annonce de ce qui pourrait être la plus importante vente d’actifs par AIG depuis son renflouement par l’Etat en septembre 2008 pourrait intervenir dès lundi, ont ajouté les sources, qui ont requis l’anonymat car l’accord n’a pas encore été rendu public.

Le rachat d’AIA constituerait l’une des plus grosses opérations internationales à ce jour pour une société britannique et ferait de Prudential l’un des plus importants assureurs en Asie. La filiale basée à Hongkong, est considérée comme l’un des joyaux de l’assureur américain. Fondée il y a 90 ans, elle gère plus de 60 milliards de dollars d’actifs et fournit des services à quelque 20 millions de clients, soit près d’un tiers de la clientèle totale d’AIG.

Prudential est déjà présent sur 13 marchés asiatiques où il compte plus de 11 millions de souscripteurs d’assurance-vie. L’Asie, qui a représenté 44% de ses bénéfices en 2008, devrait être le moteur de la croissance de l’assureur dans les années à venir.