C’est un procès en règle que fait Public Eye contre l’industrie pharmaceutique dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Selon l’organisation suisse qui traque les abus des multinationales dans le monde, les fabricants de médicaments profitent de leur situation de monopoles conférée par les brevets, ce qui conduit à des prix excessifs, une pénurie artificielle et un manque d’accès – principalement dans les pays en développement et émergents, mais aussi en Suisse.

Lire également: Covid: protection de brevet ou santé publique?