Les effectifs passeront ainsi de 139 collaborateurs aujourd’hui à environ 50 dès début 2010, a indiqué Publicitas mardi dans un communiqué. Sur les 89 postes biffés, 70 licenciements doivent être prononcés, parmi lesquels 14 personnes sont au bénéfice d’une proposition d’Edipresse. Lausanne est beaucoup plus touchée que Genève avec 56 licenciements.

Des mesures d’accompagnement sont prévues pour les 56 personnes qui n’ont pas reçu de proposition. 13 collaborateurs ont pour leur part déjà reçu un contrat d’engagement auprès d’Edipresse et au moins 6 personnes partiront en retraite, précise Publicitas.

Une procédure légale de consultation interne avait été entamée le 3 juin dernier. Edipresse avait annoncé début mars qu’il allait traiter lui-même le marché publicitaire pour ses titres suisses. Publicitas avait indiqué à ce moment-là que cette décision allait entraîner la suppression d’une centaine de postes.