Commerce

QoQa grandit, mûrit et se diversifie

L’entreprise vaudoise d’e-commerce lance la construction d’un bâtiment à Bussigny. L’occasion, affirme son patron Pascal Meyer, de formaliser les services de conseil qui sont déjà prodigués «sur un coin de table» à ceux qui cherchent à être plus audacieux

Ce sera une sorte de «Silicon Papet». Un jeu de mots. Comme d’habitude, Pascal Meyer manie la communication drolatique pour parler d’un projet sérieux. Ce mardi, le patron et fondateur de QoQa annonce le début de la construction d’un nouveau bâtiment. Ce futur siège, voisin de la gare de Bussigny, qui devrait être opérationnel en 2021, réunira la centaine de loutres – c’est ainsi que sont surnommés ses employés – que compte l’entreprise d’e-commerce. Mais ce ne sera pas un site d’entreprise comme les autres, insiste Pascal Meyer.

D’abord, si elle en est l’initiatrice, QoQa n’en sera pas propriétaire, mais locataire. Et elle ne sera pas la seule. D’autres entreprises – 55% des surfaces ont déjà trouvé preneur – y seront installées. Ensuite, les surfaces disponibles comprendront aussi des espaces ouverts et propices «à l’échange et au partage de compétences».