Etude

Qualité de vie: trois villes suisses dans le top dix

L’étude Mercer, qui analyse plus de 230 grandes villes, confirme l’attractivité des villes européennes. Vienne reste leader mondial, devant Zurich

Des villes européennes, Vienne en tête, se partagent la majorité des premières places du classement des métropoles en fonction de leur qualité de vie, selon une étude diffusée mardi. Et les villes suisses font un carton: trois d’entre elles figurent dans le top 10.

La capitale autrichienne figure tout en haut de cette liste, qui comprend au total 231 villes, pour la huitième année consécutive. Zurich (Suisse) et Auckland (Nouvelle-Zélande) complètent le podium. Viennent ensuite Munich (Allemagne), Vancouver (Canada), Düsseldorf (Allemagne), Francfort (Allemagne), Genève (Suisse), Copenhague (Danemark) et Bâle (Suisse). Berne pointe à la quatorzième place.

Lire aussi: Qualité de vie: Genève reste au 8e rang mondial et Zurich au 2e

«Les villes européennes, malgré l’accentuation de la volatilité politique et financière actuelle, continuent d’offrir une qualité de vie parmi les plus enviables de la planète», souligne l’étude réalisée par le cabinet Mercer. «Elles conservent ainsi leur rang de destinations attractives, tant pour l’expansion des activités commerciales que pour l’envoi d’expatriés en mission.»

Paris perd une place en raison de l’intégration d’une nouvelle ville dans l’étude, à savoir Bâle. La capitale française se place désormais au 38e rang, tout juste devant Lyon. Au bas du classement figurent Damas en Syrie (225), N’djamena au Tchad (226), Khartoum au Soudan (227), Port-au-Prince à Haïti (228), Sanaa au Yémen (229), Bangui en République Centrafricaine (230). Bagdad en Irak (230) clôt cette liste.

Une étude surveillée par les entreprises

Selon un classement des infrastructures évaluant l’approvisionnement en électricité et en eau potable, les services de téléphonie et internet, les transports en commun, la fluidité du trafic et l’offre de vols internationaux des aéroports locaux, Singapour se hisse au premier rang. La ville asiatique est suivie de Francfort et Munich, deuxième ex aequo, puis de Copenhague et Düsseldorf. Dans cette liste, Zurich pointe à la neuvième place.

«Les villes qui sont bien classées dans la liste des infrastructures urbaines combinent d’excellentes installations aéroportuaires locales et internationales, des réseaux de transport locaux assurant une couverture variée et étendue, et des solutions innovantes telles les technologies intelligentes et les énergies alternatives», souligne Slagin Parakatil, responsable de la recherche sur la qualité de vie chez Mercer.

Pour établir sa hiérarchie, Mercer prend en compte 39 critères allant de la criminalité à la gestion des déchets en passant par les transports en commun ou le climat.

L’étude du cabinet Mercer est surveillée de près par les grandes entreprises et organisations. Celles-ci s’appuient sur ce classement pour déterminer les salaires et les aides matérielles qu’elles offrent à leurs salariés expatriés.

Publicité