La procureure avait réclamé une peine «sévère et exemplaire», elle a été suivie. Un artisan basé entre Genève et Lausanne a été condamné lundi à 4 ans de prison ferme pour avoir abusé le système de crédits covid. Ces prêts garantis par la Confédération avaient été distribués au printemps 2020 pour aider les entreprises à traverser la crise du coronavirus. Ayant reçu plus de 500 000 francs via deux de ces prêts, alors qu’un seul était permis, l’homme est reconnu coupable d’escroquerie et de faux dans les titres. Il sera expulsé du territoire, tandis que la Bentley considérée par la justice comme ayant été achetée avec l’argent des crédits covid sera séquestrée et vendue.

Lire aussi: Les prêts covid? «Réussis», mais «inhabituellement courts»